Le minimum obligatoire : l’assurance auto au tiers

Publié le : 27 janvier 20214 mins de lecture

Le propriétaire d’une voiture qui souhaite le mettre en service doit souscrire au minimum une assurance auto au tiers. Cette assurance sert à raccommoder les dommages que la voiture pourrait provoquer à des tiers. Le contrat au tiers ne permet pas de dédommager le conducteur fautif d’un accident des dommages qu’il s’est infligé lui-même, mais ses passagers seront dédommagés, peu importe le lien qu’ils ont avec lui.

Qu’est-ce que l’assurance responsabilité civile ?

C’est la garantie minimale requise par la loi. Avant tout, pour rappel la garantie responsabilité civile est également appelée l’assurance auto au tiers.

En France, le règlement en vigueur impose à tous les possesseurs de voitures de souscrire une protection responsabilité civile. De ce fait, c’est obligatoire pour circuler avec votre voiture, mais aussi si votre véhicule : demeure au garage, reste stationnée ou n’est pas immatriculée.

Dans quels cas choisir une assurance voiture au tiers ?

L’assurance automobile la moins chère, la formule au tiers est aussi celle qui offre le moins de protection à l’assuré. Par conséquent, il est nécessaire de définir clairement vos besoins avant de souscrire à assurance auto au tiers. Les contrats tiers fournis par toutes les entreprises sont plus adaptés à certaines situations et aux données personnelles de certains automobilistes :

 Le propriétaire d’une voiture ancien ou d’occasion. En cas d’accident, la compagnie ne remboursera que la valeur du véhicule à Argus : lorsque la valeur du véhicule assuré est faible, il est parfois recommandé de choisir un contrat d’assurance économique.

Les propriétaires d’un véhicule peu servi, les personnes qui conduisent rarement ou laissent souvent leur voiture dans le garage. En principe, les contrats avec des tiers sont suffisants pour couvrir les véhicules inutilisés ou rarement utilisés ;

 Les jeunes conducteurs comprennent également les conducteurs qui ont été disqualifiés ou licenciés. Choisir l’assurance automobile la plus basse garantie est un bon moyen de réduire votre budget automobile. Cependant, si le véhicule assuré est une voiture neuve, un contrat multi ou tous risques est requis ;

Les budgets restreints de manière générale.

Et si on conduit sans assurance ?

Faites attention, à partir de 1er janvier 2019, la lutte la conduite sans assurance automobile s’est intensifiée. Les agents des forces de l’ordre peuvent désormais accéder au fichier des véhicules assuré (FVA). Par conséquent, en cas d’inspection ou d’infraction, ils peuvent vérifier si le véhicule est correctement assuré. À terme, le lecteur automatique de plaques d’immatriculation pourra également détecter les voitures non assurées.

 Conduire sans assurance automobile est un crime. Dans ce cas, si une réclamation est déposée, le conducteur s’exposera à des sanctions légales sévères.

Plan du site